Benzema a perdu une grande partie de sa crédibilité

L’attaquant français du Real Karim Benzema cultive son côté double face en 2017, entre le niveau du joueur et l’irritabilité du garçon. Il excelle dans les deux.

S’il fallait établir un classement basé exclusivement sur les critères de la popularité, les indices de confiance et la place dans les coeurs des fans français, pas sûr de trouver trace de Karim Benzema parmi les 20 premiers en 2017. L’attaquant du Real Madrid avait perdu une grande partie de sa crédibilité aux yeux du public à travers l’affaire de la sextape de Mathieu Valbuena. Mis en cause, placé en garde à vue la capuche vissée sur le crâne, il a occupé une grande partie de la rubrique judiciaire au fil de la saison dernière. Et puis, alors que son absence à l’Euro ne faisait aucun doute, il a trouvé le moyen d’en remettre une couche, expliquant que Didier Deschamps avait subi « la pression d’une partie raciste du pays » pour justifier son absence des 23.

Et après ?

Il a passé son temps à envoyer des selfies de ses vacances, un roadtrip au coeur des États-Unis, entre jet et soirées privés, Rihanna par-ci, un rappeur par-là. Il cultive l’image du rebelle multimillionnaire, entretient le côté intouchable, entre confiance en soi et signes ostentatoires de richesse. C’est un constat, il le revendique. Mais le classement concerne les meilleurs attaquants du monde. Et si KB7 ne peut pas prétendre à une place dans le top 10, il y a un minimum quand même, et son absence du groupe France depuis un an maintenant l’en exclut presque automatiquement, il reste un attaquant au profil complet. « Le seul neuf, selon Carlo Ancelotti, capable de jouer aux côtés et de mettre en valeur de cette manière les caractéristiques de Cristiano Ronaldo. »

Un vrai buteur aussi, n’en déplaise à ceux qui l’aiment moins. Qui a dépassé, par exemple, Ronaldo (pas Cristiano, le Brésilien) au nombre de buts marqués sous le maillot du Real, un soir de huitième de finale de Ligue des champions contre Schalke. « C’est un buteur important. C’est un honneur qu’il dise que j’ai été son modèle, a dit Ronnie de lui pour l’occasion. Il a déjà dépassé le nombre de buts que j’ai marqués au Real, c’est une bonne nouvelle pour lui. Je lui souhaite beaucoup de succès dans sa carrière. » Bon, depuis, il a aussi collectionné les rendez-vous au tribunal de Versailles et dans les colonnes faits-divers. N’empêche, aussi floue et complexe soit la personnalité du bonhomme, on ne peut pas comme ça jeter à la poubelle le joueur, toujours couvé par Zinédine Zidane au Real cette saison, alors qu’il était blessé l’été dernier. Au niveau d’exigence du Real Madrid, c’est tout sauf un hasard. Reste à savoir si le sélectionneur des bleus le convoquera en cas de qualification en au calendrier phase finale de la Coupe du Monde 2018

A propos de l'auteur Magali Nis

Magalie Nis, spécialisée dans le web-marketing, a édité de nombreux articles de sport, de mode féminine et masculine depuis 2012. Elle travaille également dans le milieu du Luxe depuis plus de 15 ans et gère dans le même temps la publicité du site Euro2foot.

Suivez moi sur :