La cote de Kevin De Bruyne plus élevée que Mbappé

L’attaquant belge Kevin De Bruyne, bourreau du PSG en quart de finale de C1 lors de la double confrontation de la saison 2015-2016, s’est pour de bon installé parmi les meilleurs buteurs européens avant d’aborder cette phase finale de la Coupe du Monde 2018.

Avec Kevin De Bruyne, c’est un peu comme la couleur des cheveux. Un peu blondinet, limite rouquin. Kevin De Bruyne, c’est happy hour à toute heure. Open bar. Le foot en « all inclusive. » Il était un peu la cheville ouvrière du VfL Wolfsburg en 2015, quand il prenait une éclatante revanche à distance sur José Mourinho, qui n’en voulait pas à Chelsea et le jugeait « pas au niveau. » À l’époque, ça n’avait pas fait rire du tout, mais alors pas du tout Klaus Allofs, le directeur sportif du Werder Brême d’alors, qui avait été le premier à le sortir de son cocon belge. « Quand il est arrivé chez nous, se souvient Allofs, on le suivait déjà depuis deux ou trois ans. On avait envoyé nos scouts pour scruter le foot belge et De Bruyne était très spécial. Presque tous les rapports le concernant étaient très, très positifs. C’est Chelsea qui est parvenu à l’avoir par la suite, parce qu’il était trop cher pour nous, mais il a tout, il aime le jeu, c’est quelqu’un d’ambitieux. Il se montre sur le terrain, il prend des risques, parfois inutiles, mais c’est quelqu’un qui veut faire la différence. Il a tout pour y arriver : la vitesse, la technique. Et il peut encore énormément progresser. Physiquement, il va aller plus haut, j’en suis certain. Il sait tout faire ! » Au Werder, l’espace d’une seule saison, il n’avait pas été manchot : 9 fois passeur, 10 fois buteur en 33 matches pour sa première saison de Bundesliga. Après la parenthèse avortée Chelsea, c’est à Wolfsburg qu’il a remis les pendules à l’heure.

Kevin De Bruyne explose à Manchester City

Le temps d’un transfert retentissant à City, et le voilà qui s’impose pour de bon comme l’un des meilleurs. L’arrivée de Pep Guardiola sur le banc de l’Etihad Stadium lui ouvre de nouveaux horizons cette saison. Positionné légèrement plus bas sur le terrain, la vision du jeu de Kevin De Bruyne, sa qualité de passes et sa capacité à casser les lignes ont fait des ravages au cours de ce début de saison avant, malheureusement, qu’il ne se blesse aux ischios contre Swansea, fin septembre. Mais il avait eu le temps de montrer l’étendue de sa palette à son nouveau coach. « Messi est tout seul au sommet pour moi, expliquait ainsi Guardiola. Mais mis à part lui, Kevin De Bruyne peut prétendre, il fait partie des meilleurs joueurs du monde. Pourquoi ? Parce que c’est un joueur spécial, incroyable. Il fait tout, sans le ballon il est le premier à se battre et avec le ballon il est d’une clairvoyance terrible. Il voit absolument tout. À chaque fois, il prend la bonne décision. C’est pour cela que c’est un joueur d’un autre niveau. Nous sommes chanceux de l’avoir. »

Estimé à 110.5 millions d’Euros par le très sérieux Observatoire du football CIES, De Bruyne se positionne au 12ème rang des joueurs les plus cher du moment selon cet article sur la valeur des coéquipiers de Kevin De Bruyne devant Kylian MBappé estimé à 92.6 millions d’euros. A moins que le Real Madrid vienne bousculer la hiérarchie en offrant une somme astronomique à l’AS Monaco pour le transfert de son sérial buteur.

Kevin De Bruyne le Diable Rouge

Leader du groupe "H" de la phase éliminatoire à l’été 2017, les coéquipiers de Kevin De Bruyne restent sur une victoire face à l’Estonie. Deux déplacements périlleux attendent néanmoins les hommes de Roberto Martínez Montoliú qui se rendront en Grèce le 9 septembre prochain avant d’affronter la Bosnie le 7 octobre. Nul doute que le sélectionneur des Diables Rouges comptera sur l’apport offensif que peut représenter Kevin De Bruyne en sélection. Rendez vous sur notre programme TV Coupe du Monde pour prendre connaissance des horaires et date de diffusion des prochaines échéances des coéquipiers d’Eden Hazard.

A propos de l'auteur Magali Nis

Magalie Nis, spécialisée dans le web-marketing, a édité de nombreux articles de sport, de mode féminine et masculine depuis 2012. Elle travaille également dans le milieu du Luxe depuis plus de 15 ans et gère dans le même temps la publicité du site Euro2foot.

Suivez moi sur :